Les conséquences des régimes sur la santé psychique

Si on sait aujourd’hui que les régimes ont un impact sur la santé physique, on pense moins aux conséquences des régimes sur la santé psychique. Pourtant, l’impact néfaste des régimes sur la santé mentale existe bel et bien lui aussi. Bien qu’ils ne portent pas directement atteinte à notre intégrité physique, les dangers psychiques des régimes n’en restent pas moins nocifs pour votre santé.

consequences-des-regimes-sur-la-sante

Danger des régimes amaigrissants sur la santé psychique

L’impact des régimes sur la santé psychique

Les conséquences des régimes sur la santé psychique sont aujourd’hui démontrées par de nombreuses études scientifiques. En 1999 une revue de la littérature scientifique sur les conséquences psychologiques des régimes a été publiée. Cette revue pointe du doigt les nombreuses conséquences des régimes sur le bien-être et la santé psychique des candidats aux régimes.

Plus récemment, en France, les conséquences des régimes sur la santé psychique ont été publiées dans un rapport d’expertise de 2010 rédigé par l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail). Après analyse de la littérature scientifique et médicale concernant 15 des régimes minceur les plus pratiqués en France, l’Agence pointe du doigt les “risques psycho-comportementaux des régimes amaigrissants”.

Et les conclusions ont de quoi faire frémir… Ainsi, les régimes amaigrissants causent :

  • Des troubles du comportement alimentaire (orthorexie, compulsions, boulimie)
  • Des variations de l’humeur (sautes d’humeur, irritabilité, instabilité émotionnelle)
  • Des émotions négatives (agressivité, dépression, anxiété)
  • Un mal-être profond (ennui, isolement social)
  • Une dégradation de la perception de soi (estime de soi, confiance en soi, image de soi)

Pourquoi en est-on arrivé là ? Pourquoi ne cessons-nous pas de reproduire ces schémas ? Et bien parce que l’industrie des régimes est passé par là ! Et aujourd’hui nous sommes pris dans le piège de ce que j’appelle la « culture régime ». Une culture qui nous fait croire que seules les restrictions et les privations peuvent nous faire perdre du poids.

Il faut souffrir pour mincir

Souffrir pour mincir est une croyance qui s’est bien enracinée dans l’inconscient collectif. Et c’est bien normal puisque depuis des décennies les médias et la société véhiculent l’idée que maigrir est synonyme de privation, de volonté et de souffrance. D’ailleurs, ne dit-on pas qu’il faut souffrir pour être belle ?

Les régimes restrictifs sont ainsi devenus une lutte quotidienne pour nombre de personnes qui souhaitent mincir. Lutter contre les aliments auxquels on n’a pas droit, lutter contre les tentations de l’entourage, lutter contre la faim… Les régimes pour maigrir poussent à s’enfermer dans la restriction et à refouler nos envies, nos goûts et nos préférences.

Les régimes nous font croire que seule la volonté nous fera parvenir au succès : « avoir de la volonté, tenir bon, se contrôler, ne pas craquer, être raisonnable, tenir bon, ne rien lâcher… » Tous ces mots montrent bien l’énorme pression que les régimes nous mettent sur le dos dans l’espoir d’atteindre notre poids idéal.

Et nous sommes prêtes à endurer cette souffrance car nous voulons un résultat à la hauteur des souffrances endurées : « perdre 2 tailles, passer la barre des 5 kilos, perdre 10 kilos… »

Mais ce n’est pas toujours le cas. Et il arrive bien souvent que le nombre de kilos perdus ne soient pas celui que l’on attendait. Alors nous lâchons complètement les vannes et nous craquons pour oublier l’échec : « craquage, excès, écarts, tout lâcher, tout abandonner … »

Votre démarche de perte de poids peut être mise à mal par ces luttes quotidiennes qui à la longue sapent votre motivation et votre moral. Les régimes ne sont donc pas sans conséquences sur la santé psychique.

Le manque de volonté pour maigrir

Malheureusement, après plusieurs régimes infructueux, la majorité des gens se culpabilisent de leur manque de volonté ou de leur incapacité à perdre du poids. Les conséquences des régimes sur la santé psychique est donc bien réel, entraînant avec lui un profond sentiment de culpabilité, voire de honte de ne pas réussir à maigrir.

Car le message véhiculé par l’industrie des régimes est simple : si vous mangez moins, vous perdrez du poids. Et si vous n’arrivez pas à perdre vos kilos, c’est tout simplement parce que vous manquez de volonté. On nous fait donc croire que nous manquons de volonté !

On nous fait croire que nous sommes seuls coupables de ne pas réussir à atteindre ou à maintenir notre objectif de perte de poids. On culpabilise d’être retombée dans nos travers alimentaires. Et on culpabilise encore plus de reprendre du poids.

Mais il faut bien comprendre que ce n’est pas de votre faute ! Vous ne pouvez pas lutter indéfiniment contre les restrictions imposées par la majorité des régimes amaigrissants. Ces solutions sont pour la plupart vouées à l’échec car l’impact des régimes sur la santé est tout simplement nocif.

Malheureusement, ceci n’est jamais remis en cause et de nombreuses personnes s’obstinent à répéter les mêmes schémas. Elles ne mesurent pas l’impact des régimes sur la santé psychique et continuent à penser que c’est uniquement de leur faute si elles ne parviennent pas à mincir durablement.

L’ANSES le confirme : « Leur incapacité à suivre le régime amaigrissant idéal pour obtenir la silhouette idéale constitue une mise en échec répétée dont les mangeurs s’imputent toujours la responsabilité sans jamais remettre en cause les normes pondérales et alimentaires en vigueur. »

danger-des-regimes-amaigrissants

Les conséquences des régimes sur la santé psychique

Émotions négatives

Non seulement les régimes ne marchent pas, mais ils amènent en plus à vivre des émotions négatives. Car lorsque vous craquez sur des aliments interdits, cela vous fait du bien et sur le moment vous ne pensez pas aux conséquences…

Mais si cela vous fait du bien au départ, vous vous sentez ensuite très rapidement coupable. Encore un échec ! Encore une fois, vous n’avez pas réussi à tenir ce fichu régime. Vous regrettez d’avoir craqué, vous vous sentez mal et remplie de culpabilité.

Rien n’est plus frustrant que d’échouer encore et encore. Il n’y a rien de pire pour le moral que de suivre un régime pour maigrir, perdre des kilos et ensuite les reprendre avec le retour des anciennes habitudes. On culpabilise d’être retombée dans nos travers alimentaires. Et on culpabilise encore plus de ne pas réussir à atteindre le poids que l’on s’est fixé.

La culpabilité engendrée par les échecs à répétition amène souvent à un sentiment de honte. Honte de vous, honte de ne pas réussir à tenir un simple régime… Vous alternez entre honte et culpabilité.

Dégradation de la perception de soi

Les conséquences des régimes sur la santé psychique dégradent aussi la perception de soi. Les régimes menant presque systématiquement à l’échec, vous perdez peu à peu confiance en vous et en vos capacités. Cela peut aussi affaiblir l’estime de soi et engendrer un mal être profond.

Car que se passe-t-il lorsque vous succombez craquez parce que vous n’arrivez pas à tenir votre régime ? Quelle est votre perception de vous-même lorsque vous voyez que le poids sur la balance ne descend pas… pire, qu’il continue d’augmenter ? On déteste encore plus son corps, on s’en veut de ne pas réussir à tenir un simple régime ! Bien sûr, à force de vivre ces échecs, vous perdez petit à petit confiance en vous et une dépression peut même s’installer.

Comme le souligne l’ANSES : « La dépression et la perte de l’estime de soi sont des conséquences psychologiques fréquentes des échecs à répétition des régimes. L’énergie psychique investie dans l’effort de contrôle cognitif des apports retentit négativement sur l’humeur et l’estime de soi. »

Le danger psychique des régimes amaigrissants est réel

Vous l’avez vu, le danger psychique des régimes amaigrissants existe réellement. Restreindre son alimentation et se priver constamment à cause d’un régime pour maigrir n’est pas anodin sur la santé mentale. Comment est-il envisageable de maigrir sainement et durablement avec des méthodes qui ne vous conviennent pas et provoquent en vous un mal-être quotidien ?

Maigrir dans ces conditions ne vous apportera pas grand-chose de positif, mis à part vous épuiser, vous décourager et finalement vous démotiver à perdre du poids. Non seulement les régimes engendrent ou aggravent dans bon nombre de cas le problème de poids, mais ils peuvent aussi conduire à des troubles du comportement alimentaire.

Alors si faire un régime pour maigrir ne vous cause que du découragement et de la démotivation, c’est qu’il est peut-être temps d’arrêter les régimes !

Et vous, comment avez-vous vécu les régimes entrepris ? Avez-vous mesuré les conséquences des régimes sur votre santé psychique ?


Vous avez aimé cet article ?


Téléchargez votre guide GRATUIT

En soumettant ce formulaire j'accepte que mes données soient collectées conformément à la politique de confidentialité.



Partagez et commentez cet article


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En soumettant ce formulaire j'accepte que mes données soient collectées conformément à la politique de confidentialité.