Les régimes ne marchent pas

Si vous souhaitez perdre du poids vous avez certainement déjà essayé de faire un régime pour maigrir. Souvent proclamés comme la seule manière de perdre nos kilos superflus, les régimes amaigrissants restent à la mode et de nombreuses personnes en suivent chaque année. Malheureusement, nombreuses sont celles aussi à se rendre compte, à force d’échecs répétés, que les régimes ne marchent pas, du moins pas durablement.

les-regimes-ne-marchent-pas

 

Zoom sur les régimes amaigrissants

Qu’est-ce qu’un régime alimentaire ?

Un régime alimentaire est un ensemble d’habitudes alimentaires, c’est-à-dire la façon dont on mange. Selon l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) : « Un régime alimentaire est un mode alimentaire. Il correspond donc au style (genre) alimentaire pratiqué par un individu ou un groupe social. Il inclut souvent un mode de vie. »

Par abus de langage, le mot « régime » désigne aujourd’hui l’ensemble des régimes minceur qui permettent de perdre du poids. C’est ainsi que le terme de « régime » a été repris et détourné. L’ANSES précise : « Dans les discours populaires, un régime est souvent synonyme de restriction. Il peut être spontané ou induit (prescrit médicalement ou non). Dans ce cas, on distingue les régimes d’équilibre et les régimes d’exclusion. »

Le principe des régimes amaigrissants

Voyons maintenant le principe des régimes amaigrissants afin de comprendre comment ils permettent de perdre du poids.

Toujours d’après l’ANSES, « Les régimes amaigrissants ont pour principe d’établir un déficit énergétique (par rapport au besoin de l’individu) par la diminution des apports alimentaire afin de perdre du poids. » Selon le dictionnaire français Le Larousse, un régime est une « Conduite alimentaire caractérisée par des restrictions : Suivre un régime. »

On peut donc en déduire que les régimes amaigrissants fonctionnent selon 2 règles :

1/ Etablir un déficit énergétique. Le régime permet de créer un déséquilibre entre les apports et les dépenses. Car on sait que pour perdre du poids, il faut dépenser plus d’énergie qu’on n’en absorbe. C’est mathématique.

2/ Mettre en place des restrictions alimentaires. Pour créer ce déficit énergétique, certains aliments ou groupes d’aliments sont restreints voire supprimés, alors que d’autres sont autorisés, voire sur-consommés.

Le principe de base des régimes semble donc logique au premier abord : il suffit de manger moins pour maigrir. Et au début, cela est efficace car on perd du poids grâce aux régimes. Néanmoins l’efficacité des régimes à moyen et long terme est différente. On constate en effet que si les régimes permettent de perdre nos kilos superflus rapidement, ils ne permettent pas de maigrir durablement.

L’échec des régimes amaigrissants

Les régimes ne sont pas la solution pour maigrir

Si l’explosion du nombre de personnes en surpoids en France et dans le monde mérite une solution, ce n’est malheureusement pas dans les régimes qu’il faut la trouver. Force est de constater que les régimes ne marchent pas. Ils n’ont pas réglé le problème grandissant de l’obésité, comme l’ont démontré de nombreuses études en France et dans le monde.

On constate en effet que les régimes minceur se soldent bien souvent par un échec, voire une reprise de poids supérieure au poids de départ. Pire, on sait aujourd’hui que les régimes amaigrissants sont dangereux pour la santé physique et psychique.

Si vous avez suivis plusieurs régimes pour maigrir, c’est d’ailleurs peut être votre cas. Vous avez certainement repris le poids perdu et peut-être même des kilos supplémentaires que vous n’aviez pas avant de faire ce régime. Peut-être avez-vous retenté l’expérience et ainsi fait de nombreux essais, avec à chaque fois un retour à la case départ. Peut-être même que ces nombreux régimes ont abîmé votre santé au passage…

Les études montrent que les régimes ne marchent pas

L’échec des régimes amaigrissants pour traiter le problème du surpoids est désormais avéré. Les études scientifiques ont montré à de multiples reprises que les régimes ne marchent pas. Et les études françaises et étrangères qui vont dans ce sens sont légion.

En 2007, des chercheurs de l’Université de Californie de Los Angeles (UCLA) ont analysé 31 études portant sur les effets des régimes. Leur conclusion : les régimes ne marchent pas !

En France, l’ANSES a mené en 2010 une large étude portant sur l’efficacité et l’impact des régimes amaigrissants sur la santé à partir des données de la littérature scientifique et médicale. Elle a ainsi étudié 15 régimes pour maigrir les plus pratiqués sur le marché. Le rapport d’expertise publié par l’ANSES conclue que les régimes non encadrés médicalement sont inefficaces et dangereux pour la santé.

En 2011 c’est au tour de l’HAS (Haute Autorité de Santé) de déconseiller les régimes amaigrissants lors d’un communiqué de presse. Elle annonce « Les régimes à visée amaigrissante ne sont pas recommandés, quelle qu’en soit la nature car ils sont nocifs et inefficaces à long terme. »

Pourquoi les régimes ne fonctionnent pas

La reprise de poids après régime

Certes, les régimes font maigrir. Mais non, ils ne permettent pas de maigrir de manière durable. La reprise de poids après régime est ainsi quasiment systématique.

D’après l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), 80% des personnes qui suivent un régime pour maigrir reprennent le poids perdu au bout d’un suivant l’arrêt du régime. Et 5 ans après l’arrêt du régime, ce sont 95% des personnes qui reprennent le poids perdu.

Le rapport de l’ANSES confirme lui aussi les très nombreuses publications de par le monde qui confirment l’inefficacité à moyen et long terme des régimes amaigrissants : « La reprise pondérale concerne 80% des sujets à un an et augmente à long terme. » Cela signifie que 8 personnes sur 10 ayant fait un régime amaigrissant reprendront le poids perdu au bout d’un an, et ce nombre augmente au fur et à mesure des années !

L’effet yoyo des régimes

A cause des régimes amaigrissants on se retrouve souvent même plus gros qu’on ne l’était au départ. Et oui, la perte de poids s’accompagne très souvent d’un problème de reprise de poids. Et lorsque la reprise de poids est supérieure au poids initial, on appelle cela l’effet yoyo. L’effet yoyo c’est quoi ? C’est le petit bonus supplémentaire de quelques kilos que l’on prend après le régime, en plus des kilos perdus et repris.

Vous connaissez vous aussi certainement la frustration de perdre 5 ou 6 kilos au prix de multiples sacrifices, pour les reprendre ensuite avec 2 ou 3 kilos supplémentaires que vous n’aviez pas avant le régime. Aujourd’hui, vous n’avez peut-être même plus aucune idée quoi faire et quoi éviter pour réussir à perdre du poids durablement, sans regrossir ni reprendre plus qu’au départ. Au fil de vos échecs vous avez peut-être même perdu la motivation et l’espoir de réussi à mincir un jour.

C’est malheureusement un résultat commun chez la plupart des personnes ayant suivi un ou plusieurs régimes. Le poids si durement perdu est ainsi souvent regagné avec un petit supplément. Toujours selon l’ANSES, au bout de 5 ans, 1 personne sur trois se retrouve avec encore plus de kilos qu’elle n’en avait avant de faire un régime.

pourquoi-les-regimes-ne-fonctionnent-pas

Le danger des régimes yoyo

Mais ce n’est pas tout. Les études montrent aussi que les régimes aggravent encore plus le problème de surpoids au fil des années. Ainsi, les études montrent que les personnes qui font des régimes prennent plus de poids sur le long terme, augmentant ainsi le danger de l’effet yoyo des régimes.

Selon le rapport de l’ANSES. « Le principal problème posé par les régimes amaigrissants est le taux élevé de reprise pondérale après la perte initiale : en prenant comme critère d’un amaigrissement réussi, une perte pondérale puis un maintien sur un an de cette perte supérieur ou égal à 10% du poids initial, seules 20% des personnes en surpoids perdent du poids à long terme avec succès (Wing et al. 2005). La reprise pondérale s’accentue les années suivantes, et ce quelle que soit la vitesse de l’amaigrissement préalable (Anderson et al. 2001). Au final, la solution diététique aggrave souvent le problème pondéral. »

Les régimes amaigrissants, à cause de l’effet yoyo qu’ils engendrent, peuvent donc même aggraver les problèmes de poids ! Et ces reprises de poids peuvent dans certains cas s’avérer irréversibles. D’ailleurs, plusieurs auteurs suggèrent même que l’augmentation du surpoids et de l’obésité depuis les années 1970 coïncide avec l’engouement pour les régimes minceur.

Les régimes sont-ils dangereux ?

Les dangers d’un régime

Comme si cela n’était pas assez, on sait aujourd’hui de manière irréfutable que les régimes sont dangereux pour la santé. Outre l’effet yo-yo, les régimes engendrent de nombreuses conséquences sur la santé qui peuvent être graves et même irréversibles dans certains cas. Et les conséquences des régimes sur la santé sont malheureusement souvent méconnues.

Selon le rapport de l’ANSES « L’expertise montre que les régimes amaigrissants, pratiqués sans recommandation ni suivi d’un spécialiste, très largement diffusés auprès du public dans le commerce et sur Internet, présentent des risques pour la santé plus ou moins graves. »

Il est aujourd’hui prouvé que non seulement les régimes ne marchent pas, mais aussi qu’ils s’accompagnent souvent, en prime, de problèmes de santé. Donc oui, nous pouvons dire les régimes sont dangereux.

Les dangers physiques et mentaux

Plus précisément, on sait aujourd’hui qu’en plus d’être déplaisants, les dangers d’un régime sont avérés sur la santé aussi bien physique que mentale. Et on sait aussi que cet impact des régimes sur la santé physique et psychique peut être très graves.

L’étude de l’ANSES dénonce ainsi « les risques physiologiques et psycho-comportementaux des régimes amaigrissants » et montre qu’ils présentent des risques pour la santé plus ou moins graves et qu’ils peuvent causer des perturbations psychologiques.

Ainsi, l’impact des régimes sur la santé physique est aujourd’hui démontré. Tout comme les conséquences des régimes sur la santé psychique. C’est pourquoi l’ANSES déconseille d’entreprendre un régime pour maigrir sans motif médical sérieux et sans suivi médical.

Les régimes ne marchent pas

Vous l’avez constaté, les régimes ne sont pas la solution pour maigrir, et encore moins si vous souhaitez perdre du poids de manière saine et durable. Ils sont inefficaces et dangereux pour la santé. C’est pourquoi les régimes ne fonctionnent tout simplement pas.

Perdre du poids, en reprendre, puis en reperdre, puis en reprendre encore plus à cause de l’effet yoyo. Il n’y a rien de pire pour le moral et pour le corps que de suivre un régime restrictif, perdre des kilos et ensuite les reprendre avec quelques kilos supplémentaires.

Une perte de poids efficace et durable ne se trouve pas dans ces régimes privatifs qui vous reprendre le poids perdu, et souvent même plus. Les régimes amaigrissants ne sont pas la solution, pire ils aggravent le problème !

Pire, les études nous montrent aussi que les régimes sont dangereux pour la santé. Ainsi, les conséquences des régimes sur la santé ne sont pas anodines, car les régimes impactent aussi bien notre santé mentale que physique.

Alors… arrêtez les régimes ! Et pour cela, posez-vous une simple question chaque fois que vous essayez une nouvelle solution minceur. Demandez-vous si en faisant ce choix vous respectez vraiment votre corps et votre esprit ou si vous vous faites souffrir. Cet énième régime amaigrissant est-il vraiment la solution pour maigrir durablement et avec plaisir ?

Quelle est votre histoire avec les régimes ? Avez-vous réussi à perdre du poids durablement ou avez-vous repris les kilos perdus avec parfois un quelques kilos supplémentaires ? Avez-vous constaté par vous-même que les régimes ne marchent pas ?


Vous avez aimé cet article ?


Téléchargez votre guide GRATUIT

En soumettant ce formulaire j'accepte que mes données soient collectées conformément à la politique de confidentialité.



Partagez et commentez cet article


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En soumettant ce formulaire j'accepte que mes données soient collectées conformément à la politique de confidentialité.