Pourquoi je n’arrive pas à tenir un régime ?

Tenir un régime n’est pas facile. Aliments interdits, calories à compter, se priver des petits plaisirs… En suivant un régime pour maigrir, on apprend à manger selon un ensemble de règles alimentaires. Si les premiers jours tout se passe bien, il devient en revanche de plus en plus difficile de tenir son régime au fil du temps. Pourquoi vous n’arrivez pas à tenir un régime ? Et comment faire pour tenir un régime sans craquer ?

tenir un regime

Pourquoi je n’arrive pas à tenir un régime ?

Tenir un régime n’est pas facile

Vous décidez de commencer un régime qui vous imposent des restrictions alimentaires. Vous savez que vous n’aurez plus le droit de manger certains aliments. Mais vous êtes prête, résignée même, à endurer des privations et ne plus toucher à vos aliments préférés. Vous vous rassurez en vous disant que ces privations ne sont que temporaires.

Puis, tôt ou tard, vous commencez à en avoir marre de vous priver des aliments que vous aimez. Vous n’avez plus autant de motivation qu’au départ. La privation qui était jusque-là supportable comment à se transformer en frustration. Les envies de craquer font leur apparition. Les aliments interdits commencent à vous tenter, voire à vous obséder. Plus vous tentez de leur résister, plus vous en avez envie. Vous ne pouvez plus penser à rien d’autre qu’aux aliments dont vous avez été privée et que vous avez désespérément envie de manger.

Vous essayez tant bien que mal de tenir le régime mais la privation devient à un moment ou à un autre insoutenable… jusqu’à ce que votre volonté s’épuise. Les envies sont si fortes qu’aucune volonté ne peut parvenir à les contrôler. Alors vous craquez car le régime est trop dur à tenir. Ce relâchement total peut être une véritable perte de contrôle sur votre alimentation, vous amenant à littéralement vous lâcher sur tous les aliments que vous vous êtes interdits.

Bien sûr, une fois que vous cédez, il est tentant de trop manger. Vous retombez alors dans vos travers alimentaires avec encore plus d’excès à cause de la privation endurée. Même si vous avez perdu du poids, le plaisir de remanger les aliments interdits pendant le régime est tel que vous craquez sans vous pouvoir vous arrêter.

Le syndrome de restriction cognitive

En fait, si vous n’arrivez pas à tenir un régime sans craquer, ce n’est pas de votre faute. Le problème des régimes est qu’ils engendrent le syndrome de restriction cognitive, qui a été identifié comme une conséquence comportementale des régimes amaigrissants.

Le syndrome de restriction cognitive a été découvert en 1975 par Peter Herman, puis a été développé en 1980 par Peter Herman et Janet Polivy. Ces derniers définissent le syndrome de restriction cognitive comme « une tentative, réussie ou non, de réduire sa ration alimentaire pour atteindre un poids inférieur à son poids spontané et s’y maintenir ».

On parle de restriction cognitive dès lors qu’une conduite alimentaire est caractérisée par des règles strictes à suivre et/ou des restrictions en termes d’aliments, de quantités ou de calories à ingérer par jour. C’est le cas par exemple si le régime amaigrissant interdit un ou plusieurs groupes d’aliments, si vous devez suivre à la lettre des menus au jour le jour, ou encore si vous devez compter des points pour vous nourrir.

Concrètement, le syndrome de restriction cognitive signifie que vous ne mangez plus selon vos propres sensations et signaux corporels internes, mais selon des facteurs cognitifs, c’est-à-dire des règles extérieures dictées par les régimes amaigrissants.

L’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation), dans son rapport sur les régimes amaigrissants, énonce : « Lorsqu’un individu décide de perdre du poids, il cesse de sélectionner sa nourriture en fonction du plaisir qu’elle va lui procurer et détermine ses choix à partir de ce qu’il sait (ou croit savoir) des propriétés diététiques des divers aliments. Il adopte une disposition intérieure vis-à-vis de la nourriture par laquelle il substitue la raison au plaisir en se contraignant à privilégier les informations cognitives – extérieures et étrangères à lui – au détriment de ses propres sensations physiologiques – internes et personnelles – pour choisir sa nourriture ».

Ainsi, ce sont les règles alimentaires qui dictent ce que vous pouvez ou ne pouvez pas manger, au détriment de vos propres besoins et envies. Et c’est tout simplement la raison pour laquelle vous n’arrivez pas un tenir un régime sans craquer plus de quelques jours ou de quelques semaines.

Les conséquences de la restriction cognitive

Sentiment d’échec et de culpabilité

Ne pas réussir à tenir son régime et craquer sur des aliments interdits est la porte ouverte au sentiment d’échec et de culpabilité. Si cela vous fait du bien au départ, vous vous sentez très rapidement coupable de votre comportement. Puis vient le sentiment d’échec : encore un régime que vous n’avez pas réussi à tenir !

Bien sûr, ces craquages alimentaires vous font reprendre du poids, car il est bien connu que les régimes restrictifs nous font reprendre les kilos perdus au moindre écart. Ce qui renforce encore plus nos émotions négatives et notre mal-être.

Tout pourrait bien finir si on arrêtait alors les régimes pour se tourner vers une autre solution. Mais comme si cela ne suffisait pas, nous repartons de plus belle pour un autre régime. Et voilà, nous y sommes, prise au piège de la spirale sans fin des régimes.

La spirale cognitive des régimes

On constate en effet que les régimes nous enferment dans une véritable spirale sans fin : la spirale cognitive des régimes. C’est un véritable cercle vicieux qui s’installe, dans lequel on n’en finit plus d’alterner des phases de contrôle drastique, suivies des phases de compulsions et elles-mêmes suivies de phases de culpabilisation.

spirale cognitive regimes

Être au régime toute sa vie en enchainant les périodes de famine et de suralimentation n’est ni efficace pour perdre du poids, ni bon pour la santé. Non seulement votre corps souffre physiquement de ne jamais être correctement nourri, mais votre bien-être psychique est aussi très affecté par ces comportements alimentaires anarchiques.

Comme le montre le schéma du cercle vicieux pondéral de Le Barzic, les régimes engendrent, de par leurs échecs répétés, des émotions négatives et une dégradation progressive de la perception de soi.

cercle-vicieux-ponderal

Et chez certaines personnes addictes aux régimes, ce cycle peut parfois se répéter depuis des années ! Les régimes vous enferment ainsi dans une alternance de restrictions et d’excès alimentaires dont vous êtes prisonnière et ne parvenez plus à sortir.

Comment faire pour tenir un régime ?

Sortir de la spirale cognitive

La première étape pour tenir un régime est bien sûr de sortir de la spirale sans fin des régimes restrictifs. Espérer maigrir durablement en vivant constamment dans la restriction alimentaire est illusoire. Pour briser ce cercle vicieux qui vous enchaine, il faut purement et simplement à dire stop aux régimes amaigrissants draconiens une bonne fois pour toutes.

Accepter ceci, c’est déjà un pas vers le succès pour stopper l’anarchie alimentaire sans frustration et retrouver une relation positive à la nourriture exempte de comportements excessifs (restriction, compulsion, suralimentation). C’est ainsi que vous pourrez mettre fin à l’alternance des périodes de frustrations et d’excès alimentaires, ne pas reprendre les kilos perdus et stabiliser votre poids de façon durable.

Pour maigrir il n’est absolument pas nécessaire de restreindre son alimentation ni de se priver des aliments qu’on aime. Nous l’avons vu, c’est totalement contre-productif. En revanche il est possible de mincir en mettant en place un comportement alimentaire qui allie équilibre et plaisir. Alors au lieu de vous demandez comment tenir un régime sans craquer, demandez-vous plutôt comment vous pouvez réussir à maigrir avec plaisir. Et croyez-moi, cette simple question change tout !

regime sans craquer

Mincir avec plaisir

Les régimes oublient de prendre en compte que l’acte de manger et la nourriture sont fondamentalement liés au plaisir. Manger doit être avant tout un moyen de rester en bonne santé mais aussi un plaisir. Il est non seulement normal de trouver du plaisir à manger, mais nous avons aussi besoin d’aimer ce que nous mangeons et d’être pleinement satisfaits par nos repas. Perdre du poids sans se priver est donc essentiel pour parvenir à tenir un régime sans craquer.

Il est inutile et bien dommage de supprimer purement et simplement certains aliments qui sont pour vous des aliments plaisir. Sachez que les personnes qui parviennent le mieux à maigrir durablement savent tout simplement gérer leurs écarts. Vous parviendrez donc à tenir votre régime et maintenir vos nouvelles habitudes à long terme uniquement si elles vous conviennent et vous font plaisir. 

Combien de temps avez-vous déjà réussi à tenir un régime ? Quelles sont les raisons qui ont fait que vous avez abandonné votre régime au bout d’un certain temps ? En avez-vous assez de ne pas réussir à tenir un régime sans craquer ?


Vous avez aimé cet article ?


Téléchargez votre guide GRATUIT

En soumettant ce formulaire j'accepte que mes données soient collectées conformément à la politique de confidentialité.



Partagez et commentez cet article


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En soumettant ce formulaire j'accepte que mes données soient collectées conformément à la politique de confidentialité.