La graisse sur le ventre est-elle dangereuse ?

La graisse sur le ventre est une des raisons principales pour laquelle les personnes souhaitent maigrir. Inesthétique et nous faisant sentir boudinée dans nos vêtements, la recherche du ventre plat est légion. Mais au-delà des raisons purement esthétiques, savez-vous que la graisse sur le ventre peut être dangereuse ? Je vous propose d’en apprendre un peu plus sur cette fameuse graisse du ventre et mieux savoir si vous devez ou non vous en préoccuper.

graisse sur le ventre

Zoom sur la graisse du ventre

Les formes de l’obésité et du surpoids

Sachez tout d’abord qu’il existe trois formes reconnues de l’obésité et du surpoids : l’obésité généralisée, gynoïde et androïde. Ces distinctions permettent de situer les zones du corps où l’excès de graisse est le plus présent, évaluant ainsi plus précisément les risques de maladies liés à cet excédent de masse grasse.

On parle d’obésité généralisée quand l’excédent de masse graisseuse est stocké sur l’ensemble du corps. Ainsi, la graisse est répartie aussi bien dans la partie supérieure que dans la partie inférieure du corps. Les risques pour la santé sont alors multipliés.

On parle d’obésité gynoïde lorsque l’excédent de masse graisseuse est principalement stocké dans la partie inférieure du corps, notamment les hanches, les fesses et les cuisses. Les personnes les plus sévèrement atteintes par l’obésité gynoïde peuvent être touchées par des problèmes articulaires. Cependant, les risques pour la santé restent moins graves que l’obésité androïde car la graisse reste à un niveau sous-cutané.

On parle d’obésité androïde lorsque l’excédent de masse graisseuse est principalement dans la partie supérieure du corps, et notamment sur le ventre. Les personnes touchées par l’obésité de type androïde ont plus de risques de complications que ceux de type gynoïde, du fait de la répartition abdomino-viscérale de la graisse sur le ventre.

obésité androïde gynoïde

On peut noter que l’obésité gynoïde est souvent la particularité des femmes et est caractérisée par une silhouette en forme de poire. A l’inverse, l’obésité androïde est plus souvent présente chez les hommes, avec une silhouette en forme de pomme.

Les dangers de la graisse sur le ventre

La graisse du ventre a la particularité d’être abdomino-viscérale. Cela signifie qu’on peut distinguer 2 types de graisse sur le ventre : la graisse abdominale et la graisse viscérale. Les graisses accumulées au niveau du ventre représentent un risque considérable pour la santé. Cependant la graisse abdominale est « moins » dangereuse que la graisse viscérale.

La graisse abdominale se loge à un niveau sous-cutané, c’est-à-dire directement sous la peau. De ce fait, elle reste en périphérie des organes sans les atteindre. La graisse viscérale, quant à elle, se loge autour des organes, perturbant leurs fonctionnements à plus ou moins long terme. Elle est ainsi responsable de nombreuses pathologies telles que l’hypertension, le diabète ou encore les maladies cardiovasculaires.

graisse abdominale

Et les risques sur la santé sont majorées lorsque d’autres troubles sont liés, notamment l’existence d’un diabète de type 2, une hypertension, un taux de triglycérides élevé ou encore une hypercholestérolémie. Il faut savoir également qu’un tour de taille élevé est, en plus des 4 troubles précédemment cités, une des 5 anomalies caractérisant le syndrome métabolique. Ainsi, on parle de syndrome métabolique lorsque sont présents au moins 3 de ces 5 anomalies métaboliques.

Devez-vous perdre de la graisse sur le ventre ?

Le problème du la graisse sur le ventre, au-delà des problèmes esthétiques, est surtout de savoir si cela est dangereux ou pas pour votre santé. La graisse sur le ventre étant considérée comme la plus dangereuse, les autorités de santé ont établi deux mesures permettant d’évaluer le niveau de risque de l’obésité abdominale : l’évaluation du tour de taille et le rapport taille / hanche.

graisse du ventre

Le tour de taille

Le tour de taille, ou périmètre abdominal, est considéré comme une évaluation plus précise que l’Indice de Masse Corporelle (IMC) pour évaluer les risques du surpoids sur la santé. Pour l’obtenir, il suffit tout simplement de mesurer votre tour de taille à l’aide d’un mètre ruban, puis de comparer votre résultat aux recommandations officielles.

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommande un tour de taille inférieur à 88 cm chez la femme et à 102 cm chez un homme. En Europe, les recommandations sont abaissées à 80 cm pour une femme et 94 cm pour un homme.

 

Tour de taille

 

Hommes

Femmes

Faible

< 94

< 80

Important

> 94

> 80

Très important

> 102

> 88

Le rapport taille / hanche

Le rapport taille / hanche permet d’obtenir une mesure médicale encore pour précise que le tour de taille pour évaluer le niveau de risque de la graisse sur le ventre. En effet, en mesurant également le tour de hanche, on peut ainsi évaluer l’importance de l’obésité de type androïde par rapport à celle de type gynoïde, réputée « moins » dangereuse.

Mesurer le rapport de la taille sur les hanches permet d’évaluer ce que l’on appelle l’obésité centrale. L’obésité centrale est caractérisée par un excès de masse grasse abdominale avec, en parallèle, une relative minceur des hanches témoignant d’une faible quantité de graisse sous-cutanée à ce niveau.

Pour calculer votre rapport taille / hanches, il vous suffit de mesurer votre tour de taille et votre tour de hanches puis de diviser le premier chiffre par le second. Il est recommandé que le résultat soit inférieur à 0,8 chez les femme et 1 chez l’homme.

 

Rapport taille/hanche

 

Hommes

Femmes

Faible

< 0,95

< 0,8

Important

> 0,95

> 0,8

Très important

> 1

> 0,85

Vous avez constaté que vos résultats sont supérieurs aux recommandations ? Je vous rassure, la graisse abdominale n’est pas une fatalité et vous pouvez perdre du ventre avec des conseils simples et efficaces.

Sachez qu’une perte de poids globale vous permettra de perdre du ventre à coup sûr. Et la bonne nouvelle, c’est que bien que la graisse viscérale soit plus dangereuse que la graisse abdominale, c’est aussi celle qui part en premier lorsqu’on entreprend de perdre du ventre.


Vous avez aimé cet article ?


Téléchargez votre guide GRATUIT

En soumettant ce formulaire j'accepte que mes données soient collectées conformément à la politique de confidentialité.



Partagez et commentez cet article


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En soumettant ce formulaire j'accepte que mes données soient collectées conformément à la politique de confidentialité.