Régime et sensation de faim : pourquoi ?

Si vous avez déjà suivi un régime alors vous connaissez certainement cette sensation de faim désagréable qui vous tenaille. Mais vous êtes-vous déjà demandé pourquoi faire un régime provoque cette sensation de faim ? Et surtout, pourquoi est-il si difficile de résister à la nourriture malgré toute votre bonne volonté ? Peut-on vraiment faire un régime sans avoir faim ?

regime sensation de faim

Régime et sensation de faim

L’apparition de la sensation de faim pendant un régime

Vous venez de découvrir un nouveau régime qui promet de perdre rapidement du poids. Même si l’alimentation proposée vous paraît plutôt frugale, vous êtes si motivée que vous décidez de suivre les consignes à la lettre. Vous commencez alors à ne plus manger que les aliments « autorisés » et à contrôler rigoureusement vos portions.

Les premiers jours du régime sont généralement euphorisants. Vous avez la sensation de pouvoir contrôler parfaitement votre alimentation et cela se ressent déjà sur votre silhouette. Mais, au fil des jours et des semaines, les privations alimentaires deviennent de plus en plus difficiles à supporter.

Mais ce n’est pas tout. Vous commencez aussi à vous sentir plus faible. Vous avez des difficultés à vous concentrer, vous êtes moins performante. A cause de cette faiblesse généralisée, le régime devient de plus en plus dur à tenir. Vous en avez marre des restrictions et songez à abandonner vos bonnes résolutions.

Jusqu’au moment où le besoin de remanger « normalement » devient plus fort que tout. Et vous finissez par craquer, souvent avec excès à force de vous être privée. Ainsi, même si l’on arrive à tenir un régime quelques jours ou quelques semaines, le retour aux mauvaises habitudes n’est malheureusement jamais très loin et les anciennes habitudes refont surface à plus ou moins long terme.

Je suis au régime et j’ai faim : est-ce normal ?

Nombreuses sont les personnes qui, une fois au régime, ressentent cette terrible sensation de faim qui les poussent à remanger tôt ou tard. Et, à force d’échecs répétés, elles finissent par se demander s’il est normal d’avoir si faim pendant un régime.

Et bien je vous rassure, avoir faim pendant un régime est une sensation parfaitement normale. Il ne s’agit pas d’un manque de volonté. C’est simplement que votre corps n’est pas fait pour endurer les régimes, qui pour lui sont perçues comme des périodes de famine. Avoir faim pendant un régime est donc la façon qu’à le corps de vous alerter lorsqu’il ne sent pas assez nourri, comme lorsque vous le mettez à la diète.

Car votre corps a besoin d’être suffisamment alimenté pour fonctionner au quotidien. Tous nos systèmes vitaux et tous nos organes ont besoin d’énergie pour remplir leurs fonctions. Lorsque nous lui apportons trop peu de carburant pour subvenir à ses besoins, le corps devient moins performant. Et il nous le signale par des signes de faiblesse et de fatigue.

De même, la faim est une réaction naturelle de notre organisme qui réclame son carburant pour pouvoir continuer à fonctionner. Le régime que vous avez entrepris mettant votre corps en danger, celui-ci cherchera toujours à assurer sa survie en vous poussant à consommer de la nourriture si vous ne mangez pas assez. C’est pourquoi vous allez lutter tôt ou tard cotre la faim et les fringales car vous ne serez pas correctement nourrie.

Faim et régime : la cascade hormonale

Tout comme il est difficile de supporter la frustration, il est quasiment impossible de lutter contre la faim engendrée par un régime. Car lorsque vous privez votre corps de nourriture, une véritable cascade hormonale déferle, augmentant votre appétit et vous poussant littéralement à remanger à votre faim.

Diminution de la leptine

La leptine est l’hormone qui régule la capacité à brûler les graisses. Mais c’est également l’hormone de la satiété, celle qui informe le cerveau que nous n’avons pas besoin de manger car nos réserves sont suffisantes. Dans ce cas le corps ne réclame pas d’énergie, donc vous n’avez pas faim.

Le problème est que lorsqu’on fait un régime le taux de leptine se met tôt ou tard à chuter de manière drastique. Cela se traduit par une sensation de satiété plus difficile à atteindre durant le régime, mais aussi une augmentation de la sensation de faim. C’est pourquoi vous avez des envies de manger irrépressibles.

De plus, à force de régimes répétés, nous pouvons aussi développer une résistance à la leptine. Ainsi, même si nous reprenons une alimentation normale et que le taux de leptine repart à la hausse, cette hormone ne remplit plus aussi bien son rôle. Malgré un taux élevé de leptine, sensé réduire la sensation de faim, le message de satiété n’est pas transmis au cerveau, ce qui pousse les cellules de gras à produire encore plus de leptine.

Augmentation de la ghréline

Mais ce n’est pas tout. Les régimes engendrent également une augmentation de la ghréline, appelée hormone de la faim. La ghréline régule la sensation de faim et contrôle la prise alimentaire. Elle est sécrétée dans l’estomac lorsqu’il est vide. C’est pourquoi la faim vous donne une sensation de creux à l’estomac, voire des crampes ou des douleurs.

Durant un régime la production de ghréline est augmentée, causant ainsi une sensation de faim plus importante qu’à la normale. Mais en plus, cette augmentation de ghréline peut persister jusqu’à deux ans après le régime, engendrant une sensation de faim chronique plus importante qu’avant le régime.

Des expériences chez le rat ont également montré qu’en leur administrant de la ghréline de manière chronique, ceux-ci présentent une hyperphagie persistante, c’est-à-dire qu’ils mangent trop et tout le temps.

regime et faim

Élévation du cortisol

Enfin, une restriction calorique trop importante provoque une augmentation de la production de cortisol, appelé également hormone du stress. Le cortisol est secrété par le corps pour réagir en cas de danger qui menacerait sa survie. Or, rappelez-vous que le corps perçoit les régimes comme une menace de famine. Ainsi, lorsque vous vous privez de nourriture pour maigrir, vous faites subir à votre corps un véritable stress qui réagit en produisant plus de cortisol.

Or, le cortisol augmente l’appétit en activant la production de ghréline, l’hormone de la faim, vous poussant ainsi à manger plus. Il cause également des envies compulsives pour les aliments sucrés et gras, qui aident à réguler la tension générée par le stress.

Comment maigrir sans avoir faim ?

Si vous souhaitez maigrir sans avoir faim, vous devez tout d’abord comprendre qu’il est impossible de maintenir un régime restrictif pendant plus de quelques jours, quelques semaines ou quelques mois dans le meilleur des cas. Vous aurez tôt ou tard besoin de manger, parfois plus qu’avant pour compenser les privations que votre organisme a subies à cause du régime.

Votre corps ne peut endurer la faim au-delà d’un certain temps. C’est pourquoi quel que soit le régime entrepris, vous finirez toujours par manger les quantités de nourriture dont votre corps a besoin. Ceci est biologiquement inévitable car c’est un instinct de survie inscrit dans vos gènes depuis la nuit des temps. Bien sûr, remanger à votre faim après un régime restrictif vous expose inévitablement à une reprise de poids.

Alors pour maigrir sans avoir faim et de manière durable, vous devez arrêter une bonne fois pour toutes les régimes trop restrictifs et mettre en place un véritable équilibre alimentaire qui vous convient. C’est grâce à une alimentation équilibrée que vous pourrez enfin maigrir sans faim ni frustration et perdre vos kilos pour de bon

Faites-vous partie de ces personnes qui se pensent incapables de maigrir parce qu’elles ont toujours faim ? Avez-vous remarqué que les régimes augmentent votre sensation de faim ? Que faites-vous pour lutter contre vos envies de craquer lorsque vous suivez un régime ?


Vous avez aimé cet article ?


Téléchargez votre guide GRATUIT

En soumettant ce formulaire j'accepte que mes données soient collectées conformément à la politique de confidentialité.



Partagez et commentez cet article


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En soumettant ce formulaire j'accepte que mes données soient collectées conformément à la politique de confidentialité.